LE SCANNER A T-IL UN INTÉRÊT DANS LE BILAN D’UNE TUMEUR DE LA PAROTIDE ?

 

Lorsque l’examen clinique d’une masse parotidienne est négatif (absence de paralysie faciale), le scanner est de peu d’utilité. C’est l’ablation de la glande et l’analyse histologiques qui feront le diagnostic.

 

En revanche, lorsque l’examen clinique évoque une tumeur maligne ou une tumeur de très grande dimension, le scanner peut être utile pour orienter le geste opératoire. 

 

Le scanner ne sert pas à prendre la décision d’opérer (poser l’indication) mais éventuellement (dans quelques rares cas bien précis) à guider le chirurgien pendant l’intervention.

 

Aujourd’hui, il vaut mieux pratiquer une IRM qui sera beaucoup plus contributive pour orienter le diagnostic bénin-malin.