QUELS SONT LES RISQUES D’UNE ÉNUCLÉATION D’UNE TUMEUR SANS PAROTIDECTOMIE ?

 

L’énucléation consiste à enlever la tumeur en laissant l’essentiel de la glande, le plus souvent par abord direct du nodule. Cette procédure est à déconseiller car elle présente plusieurs risques :

 

Certaines tumeurs sont volontiers pluri focales (plusieurs localisations au sein de la glande) tels les CALP. Ainsi se contenter de pratiquer l’ablation de la masse principale peut laisser proliférer d’autres lésions. Or toute nouvelle intervention augmente le risque de lésion du nerf facial. 

 

Certaines tumeurs (les adénomes pléomorphes) sont mal encapsulées (déhiscences de la capsule avec pseudopodes et nodules satellites) faisant également courir un risque de récidive.

 

L’énucléation par abord direct du nodule donc sans repérage des rameaux du nerf facial fait courir le risque de section d’une branche. 

 

Enfin le tissu parotidien laissé en place augmente le risque de fistule salivaire (fuite de salive à travers la cicatrice).