Chirurgie maxillo-faciale

Du fait de l’évolution des techniques, aucun chirurgien ne peut prétendre sérieusement dominer à la fois la chirurgie de la silhouette, des seins, de la main, de la face, etc.  C’est pourquoi les chirurgiens les plus compétents ont tendance à se spécialiser dans une région particulière. Un authentique  chirurgien maxillo-facial est un chirurgien qui a fait le choix délibéré de ne se consacrer qu’à la chirurgie de la face, qu’il s’agisse des aspects les plus complexes ou les plus simples.

 

Qu’est ce que la chirurgie maxillo-faciale ? (information donnée par l’Association Française des jeunes Chirurgiens Maxillo-Faciaux)

 

Les Deux guerres mondiales du XXème siècle ont été pourvoyeuses d’un grand nombre de traumatismes faciaux majeurs à l’origine des célèbres « Gueules cassées ». Un blessé qui survivait était toujours défiguré. Certains chirurgiens se sont alors réellement penchés sur l’art de la chirurgie plastique et reconstructrice de la face. Ils se sont spécialisés dans la chirurgie du visage: la chirurgie maxillo-faciale était née.

Dès le départ, ces chirurgiens avaient compris qu’il était inconcevable de reconstruire un visage sans connaître parfaitement les dents et les maxillaires, clés de voûte de l’architecture faciale, point de départ de toute reconstruction. Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie sont depuis indissociables.

Aujourd’hui les chirurgiens maxillo-faciaux français sont issus d’une très longue formation: études de médecine, Internat, formation en Chirurgie Générale, puis spécialisation en Chirurgie Maxillo-Faciale, soit 13 ans d’études au minimum.

Un chirurgien maxillo-facial est donc un spécialiste de la Chirurgie de la Face. Son diplôme, garant d’une compétence en chirurgie plastique de la face est reconnu au même titre que celui de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique par le Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique et lui permet donc d’adhérer à cette Société.

Ses compétences officielles couvrent :

 La chirurgie plastique, la chirurgie reconstructrice et la chirurgie esthétique de la Face (rhinoplastie, paupières, lifting, oreilles décollées, etc.),

 La chirurgie orthognathique (problèmes d’occlusion dentaire en relation avec des anomalies de taille ou de rapport des maxillaires : prognathisme, mâchoire en arrière, etc.),

 Le traitement des malformations plastiques et esthétiques de la face de l’enfant et de l’adulte,

 La traumatologie faciale, et le traitement des séquelles esthétiques

 La stomatologie notamment : kystes, dents incluses, implants, chirurgie pré-prothétique (greffes osseuses pour préparer la mise en place d’implants dentaires), etc.

 La chirurgie des cancers de la face posant un problème plastique ou esthétique,

 La chirurgie des glandes salivaires (parotide notamment).

 La chirurgie des cancers de la face posant un problème plastique et/ou esthétique,

Les chirurgiens maxillo-faciaux travaillent souvent en étroite collaboration :

 Avec les orthodontistes (chirurgie orthognathique),

 Avec les dentistes (extraction de dents de sagesse, kystes, greffe osseuse, mise en place d’implants),

 Avec les dermatologues (notamment exérèse de lésions cutanées du visage),

 Avec les ophtalmologues (chirurgie des paupières et de l’orbite) ,

 Avec les neurochirurgiens (tumeurs ou grands traumatismes touchant à la fois le visage et le crâne).

Pourtant cette spécialité est peu médiatisée et donc peu connue car les spécialistes sont peu nombreux. Certains praticiens non diplômés en Chirurgie Maxillo-Faciale profitent de l’ignorance du public pour réaliser des actes chirurgicaux pour lesquels ils n’ont pas été correctement formés.

Les Chirurgiens Maxillo-faciaux ont été reçus à l’Internat des Spécialités Chirurgicales. Ils ont ensuite reçu une formation de 2 années de Chirurgie Générale, puis 4 ans (souvent 5) de Chirurgie Maxillo-faciale et de Stomatologie. Titulaires d’un « Diplôme d’Etudes Spécialisées en Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie », ils harmonisent la chirurgie osseuse, et la chirurgie plastique et esthétique du visage, afin de prendre en charge dans sa globalité les différentes pathologies de la face; les cancers des muqueuses aérodigestives supérieures, les tumeurs cutanées de la face, les traumatismes de la face, les pathologies des glandes salivaires, les malformations  faciales de l’enfant et de l’adulte, l’équilibration de la fonction manducatrice (mastication, salivation, déglutition, etc.), la réhabilitation de la cavité buccale (éradication des foyers infectieux, exérèse de tumeurs, reconstruction et/ou adaptation d’une prothèse maxillo-faciale, etc.), et la stomatologie (kystes, dents de sagesse, chirurgie pré-implantaire, implantaire, etc.).

Enfin sachez que la chirurgie esthétique maxillo-faciale est clairement inscrite dans la maquette de formation du Chirurgien Maxillo-facial, publiée au Bulletin Officiel de l’Education   Nationale BO N°9 du 2 mars 2000 De plus les chirurgiens maxillo-faciaux figurent désormais parmi les praticiens compétents en chirurgie plastique et esthétique de la face sur le site minitel du conseil national de l’ordre.

 

Pour vous assurer que le chirurgien que vous allez consulter est bien un chirurgien maxillo-facial, consultez le site du conseil national de l’ordre des médecinsou téléphonez au Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins de votre département.

Une question ?
N’hésitez pas à nous écrire

Chirurgie des glandes salivaires

A quoi ressemble un calcul de la glande sous mandibulaire ? A la radiographie panoramique A la sialographie ? De visu ? Sur un cliché occlusal ? Quelles sont les complications possibles d'une chirurgie de la glande sous-maxillaire ? ...

Chirurgie orthognatique

Qu’est ce que la chirurgie orthognatique ? Il s’agit d’une chirurgie qui se propose de traiter les anomalies de rapport entre les bases osseuses de la mâchoire supérieure (maxillaire) et de la mâchoire inférieure (mandibule). L’image la plus popular...

Chirurgie pré-prothétique

Etat initial : la radio panoramique montre une première molaire manquante Le dentascan montre que la crête est trop étroite pour placer directement un implant, une greffe osseuse est nécessaire. Prélèvement d’une greffe osseuse en arrière ...

Fracture de la mandibule

Quelles radios demander pour une suspicion de fracture de mandibule ? La plupart des fractures de la mandibule se diagnostiquent à l’aide de deux radios : le panoramique dentaire et la face basse bouche ouverte. En cas de doute ou pour des fractures très...

Fracture du malaire

Comment se présente un patient ayant une fracture du malaire? Le tableau clinique associe : -    à l’inspection (photo ci dessous) : *    ecchymose   (bleu) de la paupière inférieure , *    ecchymose de l’œil (conjonctive)  ; *    e...

Fractures du complexe naso-ethmoïdo-frontal (CNEMFO)

Comment se traite une fracture du complexe naso-ethmoïdo-frontal ? Il s’agit d’un traumatisme centro-facial touchant, la pyramide nasale, les parois du sinus frontal, la lame perpendiculaire de l’ethmoïde. Elles sont graves car elles sont associées...