Chirurgie esthétique

Le lifting

Qu’est ce qu’un lifting ?

Le lifting est un terme générique qui recouvre l’ensemble des interventions qui consistent à rajeunir le visage par une ascension de ses éléments (lift). En effet, le vieillissement se traduit par un affaissement de la queue du sourcil, des pommettes, des joues et enfin du cou. L’opération a pour objet de retirer l’excès de peau et de tissus graisseux, tout en retendant certains muscles affaissés. Plusieurs facteurs tendent à provoquer le vieillissement de la peau du visage : les éléments (le soleil, le vent), le type de peau (l’élasticité et l’épaisseur), le teint (pâle ou roux), les variations de poids, l’alimentation, le tabagisme, la ménopause.

On distingue en fonction de la localisation anatomique à traiter différents types de liftings :

  • Lifting cervico-facial : C’est le lifting classique. Il redessine l’ovale du visage, diminue le sillon naso-génien, les bajoues et le double menton. Il n’a pas d’action sur le front et les paupières. Les incisions passent dans la patte des cheveux, devant et derrière l’oreille, puis dans la nuque camouflées dans le cuir chevelu.
  • Lifting médio-facial : c’est le lifting de la partie médiane du visage. Il corrige les bajoues et remonte les pommettes. Les incisions sont camouflées dans les cheveux et dans la bouche afin d’agir de part et d’autre de la pommette.
  • Le lifting frontal : il corrige la distension de la peau du front ainsi que la ptose des sourcils qui ont tendance à tomber avec l’âge. Ce type de lifting est possible par deux types de techniques :

–      soit par une technique classique associant : une incision dans les cheveux, un décollement de la peau du front qui est ensuite redrapée vers le haut et l’excèdent du cuir chevelu est réséqué. Cette technique est tombée en désuétude au profit des techniques endoscopiques et de certaines applications de la toxine botulique

–      soit par une technique endoscopique permettant par de petites incisions dans le cuir chevelu d’agir essentiellement sur les muscles du front sans résection cutanée (méthode nécessitant un matériel spécifique et un opérateur très entraîné).

  • Lifting temporal : il déplisse la patte d’oie et remonte la queue du sourcil. L’incision est camouflée dans le cuir chevelu (tempes). Ce lifting peut aussi permettre de modifier la direction de la fente palpébrale (œil de chat ou de biche). le décollement sous-cutané est alors poursuivi jusqu’au canthus externe qui est amarré sur le périoste. L’endoscopie permet de réaliser ce geste en limitant la taille de l’incision.

Qu’est ce que le lifting deep plane ?

Il s’agit d’un lifting profond qui permet ainsi de réduire les décollements cutanés parfois à néant. Le geste est nettement plus technique et exige une grande expérience de la chirurgie faciale. Les suites sont nettement plus simples en termes d’ecchymoses et de récupération.

La technique permet en outre de gérer en même temps le Centro-Facial (pommettes et sillons naso-géniens) sans nécessité de cicatrice supplémentaire. En fait, c’est une technique assez ancienne. Je la pratiquais déjà il y a une vingtaine d’année.

Elle revient actuellement à la mode mais avec beaucoup de variantes et parfois beaucoup (trop) de décollement cutané. Dans le vrai deep plane, le décollement cutané final est presque inexistant.

Le vrai deep plane n’est pas un simple SMAS lift, car dans ce cas on a presque aucun effet sur la partie centro-faciale et très modéré sur le cou. Tant que les ligaments zygomatique et mandibulaire ne sont pas libérés, le résultat est peu visible et peu durable.

De ce fait, c’est une technique qui prend un peu de temps et exige un peu de patience de la part du chirurgien. En termes de complications, les études s’accordent à ne pas montrer de différences avec les autres techniques.

Une question ?
N’hésitez pas à nous écrire

les soins en Chirurgie esthétique

Chirurgie d'embellissement global de la face

Pour Aristote, il existe trois critères objectifs de la beauté : la symétrie, l’harmonie dans les proportions et la précision. Pour Charles Auguste Baud [1], la fonction est un critère intrinsèque de la beauté. Un visage beau implique une orthognat...

Féminisation et attractivité faciale

Qu'est ce qu'un visage attractif ? Grâce aux travaux de psychologie expérimentale et aux progrès réalisés dans la féminisation de visage des transsexuels, il existe désormais une meilleure compréhension de ce qui rend un visage féminin attractif dans nos...

La chirurgie des paupières ou blépharoplastie

Qu'est ce que la blépharoplastie ? La chirurgie esthétique des paupières dite « blépharoplastie » a beaucoup évolué. Je me souviens que lorsque j’étais interne, retirer un peu de peau et les poches graisseuse suffisait à satisfaire l’ensemble des patients....

Lifting Deep plane

Petite histoire du lifting Lorsque j’étais étudiant les liftings consistaient uniquement à décoller et à tirer la peau. Les cicatrices étaient considérables. Les patientes avaient des suites longues et difficiles. Leur visage avait l’air tiré. Il l...

Oreilles décollées

A qui s’adresse l’otoplastie ? La chirurgie esthétique des oreilles décollées intéresse en premier lieu les enfants. Cette chirurgie est indiquée chez ceux qui souffrent psychologiquement, professionnellement ou socialement d'oreilles grandes, décollées...

Rhinoplastie

Rhinoplastie médicale ou chirurgicale? Je pratique les deux. La réponse est surtout une question d'indication. S'il est possible de réaliser une rhinoplastie médicale, pourquoi s'en priver. Le résultat est immédiat et le coût assez modeste. La durabi...